Les termes de la domotique.

Lexique.

Les protocoles en domotique sont légions. Il y en a pour tout le monde, mais plusieurs points les différencient. Ce qui est appelé protocole, est ni plus ni moins une fréquence dédiée à une méthode de communication sans fil.

Certains protocoles sont plus répandus que d’autres, vous trouverez le Z-Wave, le Zigbee, le Bluetooth Mesh. Ils ont plusieurs points communs : Une portée restreinte et leur faible niveau de consommation en énergie.

Ces deux caractéristiques leurs permettent d’effectuer des actions sur une longue période, avec pour alimentation une simple pile. Leur portée est loin d’être leur faiblesse. Malgré une portée réduite, ces trois protocoles ils sont dit « maillés ». Cela signifie qu’un élément du même protocole et lui-même considéré comme un nœud du réseau. Il est possible de comparer le nœud de ce type de réseau à un réseau neuronal. En résumé, ils sont tous indirectement liés, permettant à une demande d’atteindre le nœud le plus éloigné en passant par les nœuds les plus proches de la box domotique.

Un protocole direct est l’utilisation d’une fréquence afin d’émettre un ordre. Cet ordre est adressé à un module, cependant on ne sait pas si ce module à reçu l’ordre ou l’a même exécuté. C’est le cas pour les modules ayant pour fréquence le 433 Mhz. Le principe est simple, la box envoie un ordre sur la fréquence 433 Mhz « dans le ciel », si un module voit passer l’ordre et se reconnait, alors il traite l’action. Cependant il ne fait aucun retour à la box domotique.

Les protocoles directs avec un retour (exemple : Wifi ou la 4G LTE), exploités par nos appareils de tous les jours : smartphone, tablette, ordinateurs et autres, sont connectés au réseau local ou internet. Ils reçoivent un ordre, l’exécutent et s’acquittent de l’exécuter.

Restons en contact.

  • support@domobox.fr

Domobox.

Votre maison connectée.